J.-B. Rauscher: Doctrine sociale de l'Eglise: une ressource pour nos sociétés? - 5 décembre 2022 - 20h

Jacques-Benoît Rauscher - dominicain, docteur en sociologie, Professeur agrégé de Sciences Economiques et sociales,

théologien moraliste, spécialiste de la Doctrine sociale catholique.

au FEC - Strasbourg (17 pl. St Etienne)

Lundi 5 décembre - 20h - (Entrée libre)

 

Partenariat avec le Foyer des Etudiants Catholiques (FEC), la communauté des dominicains de Strasbourg et la paroisse européenne Saint Maurice de Strasbourg

Que savons-nous de la Doctrine sociale de l’Église? Percevons-nous l’actualité de son message? Qu’en faisons-nous en pratique ? Est-ce une ressource aujourd'hui pour penser l'avenir de la société européenne et l'action de ses institutions? Jacques-Benoît Rauscher vient de publier aux éditions du Cerf un ouvrage pour montrer que la pensée sociale catholique s’avère, plus que jamais, d’une totale actualité. Elle est une invitation à se positionner et à s’interroger sur des sujets aussi divers que le capitalisme, les institutions internationales, la vie politique.

de Jacques-Benoît Rauscher

Cerf, 2022, 282 p., 20 €

Les ouvrages d’initiation à la doctrine sociale ne manquent pas. Ils privilégient souvent une approche historique qui montre le déploiement de cet enseignement dans le temps, ou alors ils en expliquent les grands principes. Avec ce livre, le dominicain Jacques-Benoît Rauscher renouvelle le genre en croisant ces différentes approches pour proposer « une manière vivante et simple » de découvrir cette doctrine sociale, ce « secret le mieux gardé de l’Église » selon une expression du cardinal Turkson. Une doctrine qui n’est pas un prêt-à-penser mais qui invite au débat et peut nourrir le discernement sur des choix économiques et politiques

(extrait de l'article de La Croix: https://www.la-croix.com/Culture/initiation-doctrine-sociale-lEglise-Jacques-Benoit-Rauscher-2022-03-30-1201207798)

 

Le frère Jacques-Benoît Rauscher est prêtre dominicain de la Province de France.

Il est actuellement assistant-docteur à la chaire de théologie morale spéciale et d'éthique sociale chrétienne à l'Université de Fribourg en Suisse où il prépare un doctorat en théologie. Il enseigne également à l'Université Catholique de Lyon. Il est titulaire d'une agrégation de sciences économiques et sociales, d'un doctorat en sociologie et il est diplômé de Sciences Po (Paris).

Avant d'entrer dans l'Ordre dominicain, il a été professeur de Sciences Economiques et Sociales et a participé à une équipe de recherche sociologique (Sciences Po/ CNRS). Il a récemment publié deux livres : L'Eglise catholique est-elle anticapitaliste ? (Presses de Sciences Po, 2019) et Des enseignants d'élite ? Sociologie des professeurs de classes préparatoires (Editions du Cerf, 2019).

Frère Jacques-Benoît Rauscher enseigne dans le parcours “Thomas More” de Sciences Politiques et Écologie Humaine.

 

 

 LA CROIX: https://www.la-croix.com/Culture/initiation-doctrine-sociale-lEglise-Jacques-Benoit-Rauscher-2022-03-30-1201207798

Découvrez la doctrine sociale de l’Église avant d’aller voter

de Jacques-Benoît Rauscher

Cerf, 282 p., 20 €

Les ouvrages d’initiation à la doctrine sociale ne manquent pas. Ils privilégient souvent une approche historique qui montre le déploiement de cet enseignement dans le temps, ou alors ils en expliquent les grands principes. Avec ce livre, le dominicain Jacques-Benoît Rauscher renouvelle le genre en croisant ces différentes approches pour proposer « une manière vivante et simple » de découvrir cette doctrine sociale, ce « secret le mieux gardé de l’Église » selon une expression du cardinal Turkson. Une doctrine qui n’est pas un prêt-à-penser mais qui invite au débat et peut nourrir le discernement sur des choix économiques et politiques à quelques semaines de scrutins électoraux importants.

Grands principes

Dans son introduction, Jacques-Benoît Rauscher dit les trois intuitions qui l’ont guidé dans la rédaction de ce livre : la nécessité de partir de questions concrètes ; l’importance d’un contact direct avec les textes ; le besoin de comprendre les grands principes sur lesquels est fondée la doctrine sociale. « Chaque chapitre est donc associé à une de ces notions (dignité, bien commun, solidarité, subsidiarité) qui peut aider à prolonger la réflexion dans d’autres domaines que ceux qui sont explicitement abordés », indique l’auteur. C’est ainsi qu’il traite la notion de dignité humaine en évoquant la question de la guerre, l’argent et l’économie sous l’angle du bien commun, les migrants en lien avec la solidarité, le travail à la lumière du principe de subsidiarité.

Le chapitre sur l’écologie permet d’établir le lien entre les quatre notions précitées et souligne « l’équilibre que cherche à maintenir la réflexion chrétienne sur la nature ». Le dernier chapitre, consacré à l’engagement politique, est notamment l’occasion d’évoquer « les structures de péché », une notion qui vise « à souligner combien des structures sociales ou politiques peuvent pousser des personnes à faire le mal. Par exemple, une société où aucune loi n’encadre le travail et où un grand nombre de travailleurs est réduit à une forme d’esclavage moderne constitue une structure de péché ».

Une invitation à la discussion

« Cette notion de structures de péché permet donc de comprendre pourquoi il ne convient pas de trop vite séparer l’action sur le cœur de l’homme et l’action sur la société à travers, par exemple, l’engagement politique. Des structures sociales mauvaises peuvent porter les hommes au péché. Par l’engagement politique, le chrétien peut espérer, à son niveau, transformer les structures sociales et ainsi éviter à un grand nombre de personnes une occasion de faire le mal », poursuit l’auteur.

Chaque chapitre de ce manuel comprend des extraits de textes et des pistes pour une réflexion, seul ou en groupe, et se termine par une liste de questions qui invitent à voir en quoi la doctrine sociale « est susceptible de guider nos choix dans le domaine politique au sens large », mais aussi de nourrir le débat. Car, comme l’indique encore Jacques-Benoît Rauscher, « en lisant les mêmes textes et en se référant aux mêmes sources, des chrétiens peuvent être en désaccord sur certains programmes politiques. Il y a là une invitation à la discussion ». Un livre qui rendra donc un grand service à des lecteurs désireux de découvrir la doctrine sociale d’une manière active.

Association DECERE

41 Avenue de la Forêt-Noire
67000 Strasbourg