Sécularisation: le christianisme n'a pas dit son dernier mot

Pour revoir cette table ronde du 7 sept à Strasbourg suivez le lien
 CLIQUEZ
 
LE 7 SEPTEMBRE à 16h00 (TEMPLE-NEUF de Strasbourg), deux grands spécialistes du fait religieux, le sociologue allemand Hans JOAS et l'historienne française Valentine ZUBER discutent en table ronde sous la bienveillante présidence du théologien protestant Daniel FREY
Cette conférence met en discussion de récentes analyses développées par le Pr.Dr.Dr.H.C. Hans JOAS dans son livre

"La foi comme option, possibilités d'avenir du christianisme".

 
Hans JOAS, propose une conception alternative à la théorie selon laquelle la disparition des religions serait corrélative de la modernité et, pour ainsi dire, inéluctable.
Comme les éditions Salvator qui ont publié son livre en 2021 l'écrivent sur leur site:
"Pour lui. le phénomène religieux n'a pas disparu du paysage surtout en dehors de l'Europe. Il faut aussi savoir reconnaître le rôle joué par le catholicisme dans la modernisation, dont le protestantisme n'a pas le monopole".
Sans chercher aucunement à faire l'apologie du christianisme, le sociologue de 72 ans qui a enseigné à Berlin et à Chicago, en s'inscrivant dans le courant de la sociologie pragmatique d'Axel Honneth, revient "en particulier sur le pluralisme religieux, la sécularisation, la violence religieuse, la place du sacré ou le rôle des intellectuels" et invite à considérer la responsabilité du christianisme au coeur même de la société séculière.
Nous avons demandé à Valentine Zuber de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes qui sera en même temps que Hans Joas présente à Strasbourg pour un colloque d'éthique, de bien vouloir lui donner la réplique dans cette table-ronde que le professeur Daniel Frey de la faculté de théologie protestante de Strasbourg a accepté d'animer.
VALENTINE ZUBER     
Spécialiste de l'histoire de la liberté religieuse en Europe occidentale et de la laïcité en France et dans le monde, les recherches de VALENTINE ZUBER portent sur l'histoire des droits de l'Homme et des relations entre les Églises et les États à l'époque moderne et contemporaine: elle vient de publier "La Laïcité en débat. Au-delà des idées reçues", Le Cavalier bleu, 2020.

 

 *
Le TEMPLE NEUF nous ouvre aimablement ses portes pour l'occasion, avec l'appui technique des équipes du pasteur Rudi Popp que nous remercions chaleureusement.
 *
Spécialiste du pragmatisme américain, Hans JOAS a contribué à faire connaître ce courant en Allemagne (à la suite notamment de Jürgen Habermas et Axel Honneth) et à en montrer l'intérêt pour la réflexion sur la société contemporaine. Il est l'auteur d'une monographie qui fait autorité sur George Herbert Mead (Suhrkamp, 1980, rééd. 1989).

 *

Association DECERE

41 Avenue de la Forêt-Noire
67000 Strasbourg